Acné Médicamenteuse

Acné Médicamenteuse

Qu’est-ce que l’acné médicamenteuse ?

Quand des gens se regardent dans le miroir et qu’ils constatent qu’il y a des marques sur leur visage, on peut imaginer que cela est sûrement dû à l’acné, la maladie de la peau la plus fréquente. Bien sûr, les médecins partent habituellement sur l’hypothèse que les causes physiques de l’acné sont le début de la puberté et les changements hormonaux qui y sont associés. Mais il y a aussi des facteurs externes qui peuvent provoquer chez le patient des formes différentes d’acné. Ainsi, l’une des formes spécifiques de l’acné est l’acné médicamenteuse, car elle est sans doute provoquée par une incompatibilité du sujet avec des ingrédients pharmaceutiques et des compléments alimentaires.

Acné médicamenteuse – un mauvais médicament peut en être la cause

Pour établir le bon diagnostic d’une maladie de la peau comme l’acné, le patient doit toujours dire au médecin quels sont les médicaments qu’il prend. Même lorsque des suppléments vitaminiques et des anabolisants stéroïdes ont été vantés comme étant sains et capables de promouvoir la croissance musculaire, ils peuvent contenir des déclencheurs d’une certaine forme d’acné surtout s’ils sont ingurgités en quantité excessive. Que ce soit pour des médicaments en vente libre ou pour des médicaments prescrits, il faut toujours s’intéresser aux effets secondaires. Un médecin ne peut procéder à un bon diagnostic de la forme de l’acné, que si les hormones, ou l’action de la maladie de la peau, entrainent des signes externes. Certaines femmes qui prennent la pilule peuvent aussi déclencher ces signes cliniques, car la pilule contient des éléments pouvant conduire à l’acné. En outre, les épileptiques doivent prêter attention à leurs médicaments, car beaucoup contiennent des ingrédients qui favorisent l’apparition de l’acné médicamenteuse. Un médicament comme le lithium conduit à des changements cutanés, mais la cortisone ou des barbituriques sont aussi des médicaments qui ont la réputation de déclencher l’acné.

 

Les symptômes de l’acné médicamenteuse - le corps souffre de lésions de la peau

Le regard matinal de son image dans le miroir peut conduire le patient qui souffre d’acné médicamenteuse à y voir les mêmes symptômes que ceux de l’acné habituelle. Sa peau est excessivement grasse, ses pores sont bouchés et il peut constater une surproduction de sébum. Cela s’accompagne de la présence d’abcès, de pustules, de boutons et de points noirs sur son visage et en particulier, sur le menton, les joues et le front. Mais d’autres zones du corps peuvent aussi être affectées ; la poitrine et le dos peuvent ainsi souffrir de lésions cutanées. De même, cette personne peut remarquer des changements, en particulier au niveau des bras. Seul un diagnostic rapide apportera une guérison complète, car tant que le patient continuera à prendre le même médicament fautif, il exacerbera les symptômes.

 

Le diagnostic de l’acné médicamenteuse - le médecin peut apporter de la sécurité

Une visite chez le médecin doit apporter un éclairage sur le type d’acné dont souffre le patient. Le patient doit informer précisément le médecin sur les traitements qu’il suit : suppléments diététiques, stéroïdes anabolisants et médicaments, ainsi que les quantités absorbées. Avec les examens adéquats, le médecin pourra identifier avec précision la substance active qui peut causer de telles lésions chez son patient.

 

Traitement de l’acné médicamenteuse - dans de nombreux cas, il suffit d’arrêter le médicament

Si le médecin identifie le médicament incriminé, le patient peut être heureux, car il lui suffit de renoncer à cet ingrédient et il sera guéri de son acné. Bien sûr, le patient ne retrouvera pas son visage habituel immédiatement après avoir arrêté le médicament responsable de l’acné, car les lésions existantes devront être traitées, de sorte qu’il n’y ait pas de formation d’une quelconque inflammation ou des cicatrices.

 

Acné médicamenteuse et facteurs de risque

Le problème avec la guérison de l’acné médicamenteuse repose sur les substances actives auxquelles le patient est soumis et qui ne peuvent pas être remplacées par d’autres ingrédients actifs. Ou alors elles peuvent être remplacées, mais le substitut peut aussi être responsable de l’acné. Plus particulièrement, si le patient suit un traitement à base de stéroïdes anabolisants et de suppléments alimentaires, il ne peut pas y avoir de remèdes, car le corps est alimenté en continu par ces agents nocifs, et bien que le patient sache déjà que cela peut conduire à une acné médicamenteuse. Les risques majeurs sont alors les effets à long terme des médicaments pris par le patient, justement parce que les éléments nocifs s’accumulent dans le corps et que les conditions de l’acné empirent tellement qu’une inflammation sévère et des cicatrices ne peuvent plus être évitées.

L’acné médicamenteuse est une forme particulière de l’acné qui est causée par les ingrédients actifs des médicaments, mais qui peut être facilement guérie en arrêtant la prise des médicaments.