Acné Induite

Acné Induite

Qu’est-ce que l’acné induite ?

Beaucoup de gens souffrent d’une maladie de la peau. Une forme très répandue de ce type de maladies est l’acné. Dans de nombreux cas, le diagnostic indique une acné induite ou une acné de contact. Il s’agit d’une forme d’acné exogène. Le contact avec les substances favorisant le déclenchement de cette forme d’acné provoque la formation des comédons (les points noirs). S’il s’agit d’une forme d’acné chlorique, la substance responsable est l’hydrocarbure chloré. Dans le cas d’une acné d’huile, les huiles minérales et les lubrifiants industriels sont responsables des changements de peau typiques de l’acné. Au contact avec la peau, les produits à base de goudrons déclenchent ce que l’on appelle l’acné du goudron.

Causes & survenance de l’acné induite

Les causes exactes de la maladie ne sont pas totalement identifiées. Les médecins évoquent souvent des facteurs de risque spécifiques. Ce sont principalement les fluctuations hormonales. Les jeunes sont particulièrement concernés, les garçons souffrant d’ailleurs plus souvent de cette acné que les filles. Si une maladie hormonale est constatée, cela constitue un élément supplémentaire qui favorise la maladie. Beaucoup de gens en sont affectés pour des raisons de génétique familiale. Chez des femmes, une éruption de la maladie se produit parfois à certains moments. Cela peut être le cas, soit peu de temps avant le début de la menstruation soit au cours de la grossesse. Enfin, le stress émotionnel favorise l’apparition des symptômes. Les personnes qui pensent qu’elles peuvent utiliser librement des produits de maquillage gras sont souvent surprises par l’acné induite.

 

Symptômes

Un signe clinique bien connu de l’acné est son apparition sur des zones cutanées où de nombreuses glandes sébacées sont placées. Ainsi, les symptômes s’apprécient principalement sur le visage, le décolleté, les épaules et le dos. Le plus préoccupant avec une acné induite sévère, c’est le développement des points noirs. En outre, même des pustules, des nodules, des kystes inflammatoires et des cicatrices peuvent se former. Ces cicatrices apparaissent sous des formes diverses. Les cicatrices d’acné apparaissent si l’inflammation se produit dans les couches profondes de la peau. La peau tente alors de rétablir le tissu endommagé. La peau nouvellement formée se distingue en ce qu’aucune glande sudoripare et sébacée ne se forme.

 

Traitements de l’acné induite

Généralement il est recommandé de traiter les zones de peau affectées avec des produits contenant un pH neutre. Les savons libres de parfum et les lotions de lavage sont adaptés. Un lavage trop fréquent devrait être évité. Les soins ultérieurs ne devraient jamais être effectués qu’avec des produits qui contiennent des matières grasses et huileuses. Des crèmes hydratantes à base d’eau devaient être utilisées. Cela vaut aussi pour le maquillage et les crèmes solaires.

Selon la gravité de l’acné, une thérapie médicale devrait être effectuée. Le traitement topique comprend l’application de crèmes, gels et solutions. L’inflammation et la propagation de l’acné peuvent être évitées. Les ingrédients qui ont de bonnes propriétés sont :

  • Le peroxyde de benzoyle qui tue les bactéries et abrase la couche de corne de la peau.
  • Les antibiotiques combattent les bactéries qui colonisent les glandes sébacées. En outre, ils ont un effet anti-inflammatoire.
  • Les rétinoïdes sont des préparations acides à base de vitamine A. Ceux-ci sont adaptés au traitement d’une acné simple à moyenne. L’effet peut aussi participer à une hyper kératinisation des glandes sébacées.
  • Les rétinoïdes doivent être prescrits par ordonnance, car ils sont sujets à des effets secondaires que le médecin se doit d’expliquer au patient.
  • Une autre forme de thérapie aux effets garantis utilise l’acide azélaique. Cela réduit la kératinisation des glandes sébacées et cela a des propriétés antibactériennes.

 

Évitez les facteurs de risque

L’alimentation peut avoir un impact significatif en termes d’acné induite. En particulier, les plats épicés, gras ou riches en glucides qui ont un effet négatif sur l’acné. Bien que scientifiquement, cela n’ait pas été prouvé, beaucoup de cas sont connus dans lesquels la consommation de chocolat et de noix a empiré l’état de la maladie. Une alimentation équilibrée devrait donc être respectée si l’on veut prévenir l’acné. Dans de nombreux cas, l’affirmation que : « Le soleil assèche l’acné » est recevable. Cependant, l’inverse est tout aussi vrai. Seule l’humidité peut compenser l’équilibre de la peau de sorte que l’acné puisse être réduite.