Le pénis

Les boutons sur le pénis

banner_herpesgenital

Quelles sont les causes des boutons sur le pénis ?

L’apparition de boutons sur le pénis est souvent un sujet inconfortable. Tout d’abord, il faut localiser le problème. Les boutons peuvent être placés sur le corps spongieux ou sur le gland.

 

Prévention des boutons sur le pénis

Le fait d’enduire régulièrement de la crème sur le pénis sert déjà de traitement préventif contre les boutons traditionnels. Pour cela, une crème de haute qualité devra être utilisée. Pour éviter l’apparition de boutons embarrassants sur le pénis ou pour réduire leur présence, de nombreuses alternatives sont possibles.

Les vêtements synthétiques favorisent la formation de l’humidité et ils sont responsables de l’irritation de la peau. Leur contact peut enflammer la tige du cheveu, ce qui explique pourquoi des boutons purulents se forment alors sur le pénis ou sur le gland. Les vêtements en coton contribuent à prévenir la formation des boutons sur le pénis.

L’utilisation des préservatifs peut aussi contribuer à éviter les boutons sur le pénis ou devenir un remède, car de nombreuses bactéries sont échangées lors des rapports en plus de la friction. Si des boutons sur le pénis disparaissent avec un usage des préservatifs, alors toute autre cause de boutons pourra être exclue.

 

Le traitement des boutons

Une fois que les boutons apparaissent sur le pénis, un traitement rapide devrait être suivi. Cette rapidité est essentielle lorsque des boutons suppurant s’ouvrent ou sont pressés. Une approche douce est nécessaire parce que la peau du pénis est très mince. Des soins réguliers avec des crèmes appropriées protègent contre les boutons, car ils empêchent la formation des bouchons. Si les boutons sont déjà enflammés, on peut les traiter avec de l’huile d’arbre à thé ou des onguents à base de zinc.

 

Le traitement des boutons sur le gland

Strictement parlant, ce ne sont pas des boutons. Les glandes sébacées situées sous le prépuce se sont simplement agrandies et forment ce que l’on appelle des crêtes de coq. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une maladie contagieuse, cette vision n’est pas esthétique. Il faut toutefois exclure qu’il ne s’agisse pas d’une éruption inoffensive. Un dermatologue ou un urologue lèvera le doute. S’il s’agit d’une crête de coq, on détectera de minuscules élévations de la peau qui ne feront que quelques millimètres d’épaisseur. S’il y a déjà une inflammation, il ne faut pas la presser. En effet, dans ce cas, seul un traitement au laser sera efficace. Cependant, quand il ne s’agit que d’un problème esthétiquement gênant, le traitement se limitera aux produits pharmaceutiques.

Si aucun des boutons n’a un aspect normal, il peut alors s’agir d’un herpès génital. Pour plus d’informations sur l’herpès génital, cliquez ici...

 

bouton_sur_le_penis_2