Le nez

Les boutons dans le nez

Les boutons sont désagréables et ils peuvent être douloureux. C’est surtout vrai avec certaines zones sensibles du corps. Le meilleur exemple est le nez et notamment la paroi interne où passent des nerfs sensoriels. Des boutons à cet endroit sont très inconfortables. Mais comment attrape-t-on des boutons dans le nez ?

 

Boutons dans le nez et leurs causes

Il existe plusieurs causes aux boutons dans le nez. Ceux-ci sont souvent causés par un rhume. La muqueuse nasale est alors souvent endommagée et elle devient particulièrement vulnérable à l’apparition des boutons. Même des poils incarnés dans le nez peuvent être responsables de la formation des boutons. Certains enfants et jeunes gens sont enclins à avoir des boutons dans le nez parce qu’ils mettent constamment leurs doigts pleins de bactéries dans leur nez. De même, le virus de l’herpès peut aussi être responsable de la formation de boutons.

 

publicite_prontomed

 

Mieux vaut prévenir que guérir

Les boutons dans le nez peuvent être évités. Il faut suivre les conseils suivants pour réduire le risque de manière significative :

  • Se curer le nez doit être évité à tout prix. Les enfants et les adolescents devraient être conscients des dangers qui peuvent survenir, car, en raison des boutons, une inflammation sévère peut survenir.
  • Les mains doivent toujours être propres.
  • Si la mucosité du nez est affectée, un mouchoir doit toujours être utilisé.
  • La muqueuse nasale doit toujours être humide.
  • Éviter les situations de stress.

Si, malgré toutes ces mesures préventives, les boutons restent dans le nez, un médecin doit être consulté afin que la cause puisse être identifiée. Une autre maladie est sans doute responsable.

 

Comment traiter les boutons dans le nez ?

Un bouton dans le nez ne doit jamais être pressé. Ce bouton peut contenir du pus qui peut étendre la zone d’infection s’il se répand. Il faut également cesser de se curer le nez et d’y introduire des bactéries à cause des doigts sales, ce qui peut aggraver encore plus l’inflammation.

Un bain de vapeur avec de la camomille peut être réalisé pour stopper les inflammations. Un bain de vapeur nécessite un litre d’eau bouillante. Il y sera ajouté deux cuillères à soupe de thé à la fleur de camomille ou trois sachets de thé à la camomille. Le patient doit mettre sa tête au-dessus du bol et la recouvrir d’une serviette qui permet d’isoler la vapeur avec le visage. La personne doit ensuite inhaler la vapeur par le nez. Le bain de vapeur peut aussi être utilisé comme un soin en imbibant un coton-tige dans le liquide chaud. Il ne reste plus qu’à tamponner les boutons. Ce processus peut être réalisé plusieurs fois par jour, toutefois un seul bain de vapeur à la camomille par jour est suffisant.

L’utilisation d’un aérosol d’eau de mer pour humidifier des muqueuses nasales sèches est une méthode sûre. Grâce à son application continuelle, les sécrétions nasales sont plus facilement drainées, ce qui favorisera une guérison plus rapide. Contrairement aux autres aérosols nasaux, l’aérosol d’eau de mer est inoffensif.